Voyage Prague

Prague, « la capitale magique de l’Europe », comme l’écrivait André Breton, a cette capacité de transporter celui qui la découvre au sommet d’une exaltation romantique. C’est en effet une ville empreinte de magie, non seulement par la présence légendaire des alchimistes au XVIe siècle, mais surtout par la trace de plusieurs cultures qui se sont entremêlées en ses murs, notamment celle de la communauté juive très présente dans le quartier de Josefov, dans la vieille-ville.
Blottie dans les méandres de la Vltava, tour à tour ville royale, cité impériale, bourgade provinciale assoupie puis capitale renaissante d’un État moderne, Prague s’est façonnée une image de mère des villes, accumulant en couches successives un patrimoine architectural et artistique incomparable.
Les musiques de Mozart, Dvořák et Smetana hantent les lieux de promenade de Prague. Sur fond de verres qui s’entrechoquent, les cafés se souviennent encore des débats échevelés des artistes et intellectuels qui renouent avec leur passé confisqué par les voisins plus puissants. L’ombre du Golem se profile, le soir venu, sur les murs de la ville juive, et de son cimetière. Si la silhouette de Kafka hante encore les escaliers qui montent au château de Prague, les fantômes inquiétants du stalinisme ont heureusement déserté les couloirs du palais présidentiel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *